La baisse des impôts porte à 11 % le gain potentiel des grandes banques


Édition du 13 Janvier 2018

L'impact direct et indirect de la réforme américaine des impôts incite un analyste à relever ses cours cibles de 16 % pour 26 institutions financières. James Fotheringham calcule en effet que le nouveau taux d'imposition de 21 % gonflera les bénéfices des ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

D'où viennent ces prévisions d'une récession potentielle en 2020 ?

Édition du 24 Février 2018 | D.B.

Une récession d'ici 18 à 24 mois est fort possible, a récemment déclaré le gourou Ray Dalio, fondateur de ...

Les titres québécois les plus aimés

Édition du 13 Janvier 2018 | Dominique Beauchamp

Quels sont les titres québécois préférés des analystes ? Nous avons recensé le nombre de recommandations d'achat ...

À la une

Gestion de l’offre: ce que Trump et cies ne vous disent pas

16/06/2018 | François Normand

ANALYSE GÉOPOLITIQUE - Un débat d’idées est le bienvenu, mais encore faut-il considérer tous les éléments. Les voici.

Les Bourses au rouge, sur fond de début de «guerre froide commerciale»

15/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

«On savait que la menace de tarifs sur la Chine était réelle mais on pensait que Washington allait finir par négocier»

Les États-Unis n'exigeraient plus l'abolition de la gestion de l'offre

Contredisant son président, le secrétaire américain à l'Agriculture dit ne pas vouloir la fin de la gestion de l'offre.