Go Sport est la nouvelle enseigne de la famille Côté

Publié le 07/05/2011 à 00:00, mis à jour le 20/05/2011 à 15:10

Go Sport est la nouvelle enseigne de la famille Côté

Publié le 07/05/2011 à 00:00, mis à jour le 20/05/2011 à 15:10

Par Diane Bérard

Côté-Réco, l'entreprise familiale derrière les 90 magasins Chaussures Pop, se lance dans les vêtements et articles de sport avec l'enseigne Go Sport.


Un premier magasin a ouvert ses portes aux Promenades Montarville, à Boucherville, sur la rive sud de Montréal. Dans ce petit mail, Go Sport a remplacé un magasin Sport Experts et s'est installé à côté d'un magasin Chaussures Pop. Les deux franchises appartiennent à Robert Gaudette.


Un deuxième magasin Go Sport ouvrira cette semaine, à Plessisville.


" D'autres établissements suivront, au fil des occasions d'affaires, mais nous préférons rester discrets ", dit André Côté, le petit-fils du fondateur de Côté-Réco, Lucien Côté. Bien conscient qu'il joue dans la cour des grands tels que Sport Experts, M. Côté estime que ses magasins sont conçus et gérés pour être efficaces et rentables dans les plus petits marchés.


Go Sport est la quatrième franchise de l'entreprise de Deschaillons-sur-Saint-Laurent.


Côté-Réno, qui distribue encore les chaussures à ses franchisés et à des marchands indépendants, offre aussi les franchises de chasse et de pêche Ecostone, ainsi que les franchises de vêtements et de chaussures de sécurité Centre du travail. Duty 9 et Tracker figurent parmi ses marques exclusives.

Sur le même sujet

Ventes au détail: une meilleure fin d'année en vue au Canada

25/11/2014 | lesaffaires.com

La belle tenue des détaillants en septembre augure bien pour les Fêtes, surtout avec la baisse du prix de l'essence.

Sears Canada encaisse une perte, ses ventes chutent

18/11/2014 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Le détaillant en perte de vitesse a encaissé une perte pour un troisième trimestre consécutif.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le Canada trop exposé au marché immobilier, dit le FMI

Les prêteurs hypothécaires devraient compter moins sur Ottawa pour réduire les risques inhérents au marché immobilier.

L'immobilier stagne au Québec mais reprendra de la vigueur en 2015

La SCHL constate une stagnation de l'immobilier à Montréal, ce qui n'empêchera pas les prix de progresser d'ici 2016.

Sceptique concernant l'inflation

BLOGUE. La situation inflationniste ici en Amérique est fort différente de celle en Europe....