Comment distinguer la bonne idée ?

Publié le 16/11/2013 à 00:00, mis à jour le 14/11/2013 à 15:29

Comment distinguer la bonne idée ?

Publié le 16/11/2013 à 00:00, mis à jour le 14/11/2013 à 15:29

Charles Bombardier semble touché par la grâce : les idées géniales volettent de toutes parts autour de lui. «Elles me viennent n'importe quand, en pleine nuit, en marchant dans la rue, au détour d'une discussion. J'en attrape certaines au vol et les plaque aussitôt sur un carnet, pour ne pas les perdre», m'a-t-il raconté, les yeux remplis d'étincelles.


Le hic ? Le petit-fils de Joseph-Armand Bombardier, l'inventeur de la motoneige, ne sait plus où donner de la tête. Il imagine des véhicules que l'on dirait sortis de films de science-fiction - une voiture à la longueur ajustable, une motoneige ultramaniable, une moto de l'espace, etc. Des véhicules qui, en fait, pourraient voir le jour dès demain.


«Il ne s'agit pas de rêves éveillés, mais de concepts réalistes. Si réalistes, d'ailleurs, que je dois les présenter à la direction de Bombardier avant d'en parler à qui que ce soit, pour éviter de griller leurs propres projets», m'a dit l'entrepreneur en série de 39 ans, à son compte depuis 2006 après avoir longtemps été chef de projets R-D chez Bombardier Produits récréatifs (BRP).


C'est qu'il met en ligne depuis mars dernier tous les concepts qui lui passent par la tête, sur son site charlesbombardier.com. Y figurent, en accès libre, une brève description technique et des illustrations professionnelles.


Oui, vous avez bien lu : il partage ses idées avec tout le monde... sans les protéger ! «Je ne crains pas d'être copié, car ce sont des concepts qui nécessiteraient des millions de dollars d'investissement, et personne ne peut s'amuser à ça. En fait, je mise sur la sagesse de la foule pour m'aider à distinguer LA bonne idée», m'a-t-il expliqué.


La sagesse de la foule ? Un petit retour dans l'Histoire s'impose...


Tout est parti d'une expérience du scientifique britannique Francis Galton menée en 1906. Celui-ci croyait dur comme fer à la supériorité des experts sur la foule, qu'il jugeait «stupide», et a tenu à la prouver. Il s'est rendu à un marché de bétail et y a lancé un concours : il s'agissait de deviner le poids d'un boeuf après qu'il eut été abattu et débité. Sir Galton a ainsi enregistré 787 paris, et découvert - ô stupeur ! - que la médiane des paris de la foule était 1 197 livres, alors que le poids réel du boeuf était de 1 198 livres. Quant aux experts, aucun n'avait été capable de viser aussi juste.


Ainsi, Charles Bombardier entend recourir à la sagesse de la foule pour découvrir lequel de ses concepts est le plus porteur. Deux d'entre eux semblent avoir d'ores et déjà attiré l'attention des internautes.


D'une part, le TrailTrike (1), une moto à trois roues capable de faire du tout-terrain, soit une déclinaison futuriste du Spyder de BRP sur lequel il avait lui-même planché à l'époque où il travaillait pour l'entreprise de Valcourt.


D'autre part, l'Otobuxi, un minibus électrique conduit par un ordinateur, qui établit le meilleur itinéraire en fonction des lieux de départ et d'arrivée des passagers.


Lorsque le choix final sera fait, un prototype sera construit et testé. À une condition toutefois : «Je veux d'ici-là trouver des partenaires prêts à vivre cette aventure avec moi. Je vais donc bientôt mettre sur pied un fonds d'investissement, pour me permettre d'aller jusqu'au bout de mon idée», m'a-t-il précisé.


ILLUSTRATIONS / SKETCHES : Brian Miller, Jan Bujnak, Boris Schwarzer.

À suivre dans cette section

Nouvelles de la communauté
Édition du 11 Mars 2017 | Les Affaires

image

Marketing de contenu

Mercredi 19 avril


image

Objectif Nord

Mardi 25 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 26 avril


image

Femmes Leaders

Mardi 16 mai


image

FinTech

Mercredi 31 mai


image

Communication interne

Mercredi 07 juin


image

Fusions-acquisitions

Mercredi 07 juin


image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Gestion de l'innovation

Jeudi 21 septembre


image

Transports

Mardi 03 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre

À la une

Voilà ce qui risque le plus de stopper la hausse des marchés

14:26 | Jean Gagnon

Qu’est-ce qui mettra fin à la hausse boursière? Pour plusieurs gestionnaires, il n'y a pas de doute.

Kraft Heinz supprime 200 emplois au Canada et aux États-Unis

Kraft Heinz a mis à pied 200 travailleurs administratifs au Canada et aux États-Unis.

Endettement: et si le gouvernement était une famille?

BLOGUE. Ottawa nous a présenté un budget soporifique, mais inquiétant. Comparons avec une famille, pour voir.